Google reste strict en ce qui concerne les règles de diffusion de contenus sur le journal d’actualité. Les sites doivent présenter des articles portant sur les sujets chauds et les tendances du moment. Il convient de publier des articles uniques et de qualité supérieure. Comment faire pour respecter tous les standards requis par Google actualité ?

Le respect de la mise en forme technique

Google n’admet pas la publication d’articles sans URL uniques. Certes, ces dernières doivent également rester permanentes et lisibles. Les pages doivent s’afficher au format HTML en plus de contenir des métadescriptions. Les liens figurent obligatoirement sur les articles publiés en plus d’ancres n’excédant pas les 22 mots. Pour Google News, l’éditeur doit encore créer un sitemaps. À la suite de cela, il peut ajouter des textes de blogs à lier aux actualités.

En réunissant toutes ces informations, les robots de Google peuvent analyser le site avec facilité et procéder à sa diffusion dans Google actualité. Pour trouver d’autres informations, il convient de se rendre sur strategieseo.fr.

Écrire un contenu d’actualité et unique

Le contenu demeure au cœur du fonctionnement de ce moteur de Recherche géant. Google Actualité ne référence que les textes qui parlent de nouveauté et de vérité. Ainsi, les éditeurs donnent impérativement la priorité à ces actus. Pour obtenir une chance de publier un article sur ce moteur de référence, il convient de rédiger des articles tournant autour des tendances actuelles ou encore des buzz et des informations fournies en temps réel.

Par ailleurs, ces actualités doivent revêtir un caractère capital. Ainsi, il suscite l’intérêt des internautes qui passent souvent sur ce journal.

Les lecteurs optent souvent pour les articles parlant de la santé surtout avec l’aggravation de la pandémie actuelle. En outre, pour déstresser, d’autres préfèrent trouver différents moyens leur permettant d’arrondir la fin du mois. De nombreux lecteurs apprécient également de lire les nouvelles méthodes à essayer pour compenser la perte de poids. Ainsi, ces sujets sensibles figurent souvent sur les sites qui publient de nouvelles rubriques sur Google.

Plus important, il convient d’interpréter les nouvelles à sa manière tout en évitant le copier-coller banal. Certes, les internautes le mémorisent aisément. Ainsi, relire deux fois la même chose ne les intéresse guère. Google peut supprimer les sites qui ne lui proposent que des doublons.

Quelques règles sur l’éthique et la publicité

Tandis que Google News impose la création d’articles d’actualité uniquement, ces derniers ne doivent contenir aucune faute de grammaire ni d’orthographe. En outre, une page ne peut s’indexer que si elle respecte les règles d’éthique.

Pour garantir sa présence sur cet agrégateur, l’éditeur doit encore fournir des renseignements exacts sur son équipe de rédaction. Ainsi, il doit transmettre la biographie de ses rédacteurs et doit témoigner d’une disponibilité sur son site comme sur ses comptes sur les réseaux sociaux.

Il faut à tout prix éviter de fournir des actualités erronées. De même, il vaut mieux éviter de dissimuler les propriétaires des informations écrites sur la plateforme. Lorsqu’un éditeur propose des dépêches mensongères sur sa plateforme, Google renie l’indexation.

Ensuite, il s’avère capital de faire preuve de respect envers les règles de la publicité. Ce qui permet d’offrir une expérience utilisateur optimale au lecteur. Ainsi, il faut comprendre que Google Actualité fait preuve de plus de restriction par rapport aux moteurs de recherche traditionnels. Cela porte surtout sur divers contenus promotionnels et sur les publicités. 

Google refuse également d’indexer les pages qui comprennent des pop-up intrusifs et de mauvaises bannières. Effectivement, ces derniers ont un effet négatif sur le confort de lecture.

Pour avoir encore plus de chances d’accès à Google actualité, il vaut mieux limiter l’usage de programmes de régies publicitaires dont Adsense.

Optimiser les images et les pages

De nombreux critères techniques restent primordiaux pour l’algorithme de Google Actualité. Ces détails se rapportent d’ores et déjà à l’optimisation de pages du site. Ce qui permet d’indexer les contenus et de définir leur position sur des SERPs.

Pour gagner une meilleure visibilité sur Google News, une plateforme doit d’abord créer une page par article. Puis, il faut mettre une URL unique en place. Elle ne doit contenir aucun caractère spécial pour ne pas rendre l’analyse des bots plus ardue.

Afin que les URL puissent participer à l’accroissement du nombre de clics, il vaut mieux opter pour la simplicité et laisser tomber le concept de l’ID à trois chiffres. Certes, depuis septembre 2015, ce dernier devient facultatif. À part les URL, les éditeurs font également mieux d’user de l’UTF-8 pour réussir l’encodage. En outre, cela indique une seule langue pour une page.

Vient ensuite l’optimisation des images. Elle ne s’avère pas obligatoire pour une indexation sur Google Actualité. Toutefois, son rôle reste capital dans le référencement du site. Ce qui permet de capter l’attention des internautes avec des vignettes.

Dans le cadre de l’optimisation des pages du site web, l’usager doit choisir des fichiers au format JPEG ou GIF. Puis, il doit renseigner la balise Alt et les attributs width et height. Par ailleurs, les fichiers PNG ne peuvent pas illustrer les articles à vignettes. Ainsi, ces formats ne servent pas à grand-chose pour une page.